Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 18:35

Grâce à Aurélien,un ami, je suis tombée sur un forum où la question suivante était posée : 


"En fait, après avoir lu pas mal de choses sur le polyamour, l'explication qui me paraît la plus simple est que vous aimez surtout le sexe. Une sorte de "nymphomanie" des temps modernes. Il y à t-il des polyamour qui ont 60 ans ? Merci pour ta réponse." (désolée pour les fautes mais j'ai recopié la phrase telle quelle)

37_160.gif

 

et voici la réponse très complète de Dwam (que je tenais à faire suivre par l'intermédaire de mon blog ) : 


"Moi je pense que malgré ce que tu as lu, ce n'est vraiment pas assez et qu'au lieu d'y réfléchir plus, tu vas, comme tu l'as bien dit toi-même, vers "l'explication qui te paraît la plus simple". Sauf que ce qui te paraît le plus simple n'est pas forcément exact - tu essaies simplement de coller à ce qui se rapproche le plus de ta manière habituelle de penser, sans chercher plus loin, et cette réalité là a l'air d'avoir du mal à séparer sexualité et sentiments amoureux. Et surtout tu confond polyamour et libertinage, je crois.

Comme d'habitude, on en revient à un manque de réflexion sur les mots utilisés et leur importance, et je vais devoir prendre le temps de faire de longues explications sur les termes employés dans ta question avant d'aller plus loin.

Prenons d'abord ce que tu nommes "nymphomanie". Les nymphomanes, c'est le nom que l'on donne aux FEMMES atteintes d'hypersexualité (on dit satyriasisme pour les hommes), un trouble du comportement sexuel humain qui se traduit par une recherche continue et persistante du plaisir sexuel. Je ne m'étendrai pas sur la limite à partir de laquelle on parle d'hypersexualité, qui est grandement sujette à débat, selon les critères culturels et sociaux, ni sur le sexisme latent de l'emploi du mot nymphomane. Mais je tiens à préciser qu'"aimer le sexe" ne veut pas dire "être nymphomane". J'éspere pouvoir dire sans trop m'avancer qu'une bonne majorité des gens aiment le sexe, j'éspere que c'est ton cas aussi ; et je ne vois pas ce qu'il y a de mal à cela, puisqu'après tout, l'un des intérêts principal du sexe (visions religieuse et biologique de l'intérêt reproductif mis à part), c'est de donner et recevoir du plaisir.

Maintenant on va se pencher ensemble sur le mot "polyamour". Rappel très simple mais néanmoins nécessaire : POLY = plusieurs, AMOUR = amour. Ça veut donc dire "plusieurs amours". Ce concept regroupe les différentes pratiques de relations amoureuses avec de multiples partenaires. Rien de bien compliqué, à première vue. Je pense qu'on a suffisamment insisté sur le suffixe "amour", non ?

Je ne dis aucunement que les polyamoureux n'aiment pas le sexe. Mais si on se fatigue à se donner un nom qui s'épelle "polyAMOUR" et non pas "polySEXUALITE", ni "libertinage", c'est bien pour une bonne raison. L'idée du polyamour, c'est de permettre et construire de multiples *relations amoureuses*, dans le sens *relations sentimentales honnêtes, franches et assumées avec de multiples partenaires*, qui donc, généralement, oui, impliquent du sexe - mais pas toujours. La dimension sexuelle n'est absolument pas centrale, encore une fois, il y a mille différentes façons d'être polyamoureux. Si tout ce qui nous intéressait était le sexe, alors on se nommerait simplement des polysexuels, libertins, échangistes, Don Juan, etc. Ou alors, plus simplement, on serait des monogames qui se trompent et qui collectionnent les amant-e-s et aventures sexuelles. Sauf que non, une des bases fondamentales du polyamour, c'est la connaissance et l'acceptation de chaque personne impliquée dans la relation. C'est un principe qui est intimement lié aux notions d'honnêteté et de sincérité - ce qui n'est pas franchement le cas des tromperies, non ? Il faut comprendre aussi, une bonne fois pour toute, que pour certaines personnes, la sexualité est une chose très différente et pas forcément liée aux relations amoureuses. Ce n'est pas parce que ça vous dépasse ou que c'est totalement à l'opposé de votre mode de pensée et/ou fonctionnement que c'est mal, ou que ça n'existe pas. Si ça peut t'aider et te soulager, personnellement, je suis polyamoureuse ET polysexuelle, sauf que si je choisi désormais de me présenter plutôt en temps que polyAMOUREUSE c'est précisément parce que c'est ce qui m'importe dans l'histoire (autrefois, je me pensais uniquement polysexuelle, mais maintenant, non). J'ai des amoureux-ses avec qui je n'ai aucune sexualité. Et j'ai des amant-e-s avec qui je n'ai pas spécialement d'histoires amoureuses.

Enfin, pour ce qui est de la longévité, la stabilité et l'âge des polyamoureux, là aussi, méfiez-vous de vos préjugés. Oui, il y a des "vieux" polyamoureux. Oui, ça peut durer. Le polyamour c'est un équilibre très difficile, mais ça peut être une forme de stabilité. Des fois ça marche, des fois non, ce n'est pas facile, ce n'est ni mieux ni moins bien que la monogamie, c'est juste une autre solution que certaines personnes ont choisi d'essayer parce qu'elle leur convient mieux. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce sont souvent des gens d'âge murs qui "acceptent" plus facilement le polyamour. Peut être parce que leur vision du couple et des relations est devenue un peu plus flexible, un peu moins basé sur la séduction, l'ego, la possessivité ? Je ne sais pas. Mais oui, il y a aussi des gens polyamoureux depuis 15, 20, 30, 40 ans."

Polyamour 130429 art

Merci Dwam - propos récupérés sur http://mobile.formspring.me/#response/219527752225686335

Partager cet article

Repost 0
Published by lutinages - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

françoise 13/08/2013 10:40


60 ans, effectivement, dont 40 ans d'amours plurielles, dont plusieurs durent depuis 1973, 78, 91, 93... soit de 20 à 40 ans. Avec du sexe, mais pas toujours. Avec des gens qui vieillissent et
qu'on continue à aimer malgré l'âge. Non seulement à aimer, mais à séduire. Parce que le polyamour aime l'ensemble d'une personne, le sexe évidemment, mais aussi "toute la peau inutile autour de
la bite, qu'on appelle l'Homme" (je parle en tant que femme, évidemment) il permet de longues et tonifiantes amours, sans lassitude. Mais c'est un chemin difficile, qui ne convient pas à tout le
monde, donc pas un modèle idéal, juste un choix.

Présentation

  • : lutinages et sensualités
  •  lutinages et sensualités
  • : le lutinage ou polyamour est un choix de vie qui légitime une relation sentimentale honnête, franche et assumée avec plusieurs partenaires. Chaque amour est unique, sans hiérarchie ni rivalité entre eux. Envie d'en discuter? n'hésitez pas à laisser vos commentaires ou à m'écrire.
  • Contact

Translate my blog

Recherche

About_Love_by_Emmasj.gif

Catégories